François message aux jeunes des Pays-Bas les 28-29 juin 2014

Message du pape François à l’occasion du rassemblement national des jeunes catholiques néerlandais à Nieuwkuijk les 28 et 29 juin 2014.

 

Bien chers jeunes,

Je vous adresse des souhaits chaleureux à l’occasion festival national des jeunes catholiques qui a conduit beaucoup d’entre vous à vous retrouver à l’abbaye de Mariënkroon à Nieuwkuijk. Je tiens également à saluer et à remercier vos pasteurs qui ont organisée cette rencontre autour du thème : « Nouveau, pure et intense ».

Comme vous le savez, chaque année, j’écris un message aux jeunes du monde entier pour les Journées Mondiales de la Jeunesse. Débutant cette année et jusqu’aux JMJ de 2016 qui seront célébrées à Cracovie, j’ai proposé un itinéraire de préparation spirituelle fondé sur les béatitudes. Dans ce splendide texte tiré de l’évangile selon saint Matthieu (Mt 5, 3-12), vous pouvez trouver un programme de vie concret qui peut vous servir de guide sur le chemin du bonheur véritable.

Voici les trois béatitudes que je propose à votre réflexion :

2014 : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux » (Mt 5, 3)
2015 : « Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu » (Mt 5, 8)
2016 : « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde » (Mt 5, 7)

Comme vous pouvez le constater, les béatitudes de Jésus sont nouvelles. En fait, elles sont révolutionnaires. Elles présentent un modèle de bonheur contraire à la logique de ce monde.Ceux que Jésus proclame bienheureux sont perçus comme insignifiants, ou bien comme des « loser ». Ce que le monde glorifie c’est la réussite à tout prix ; la richesse, l’arrogance du pouvoir et l’affirmation de soi au dépend des autres. Jésus offre une tout autre définition de ce que signifier le « bonheur » ; il nous montre la voie vers la vie et le bonheur, la voie qu’il a lui-même empruntée. Plus exactement, Jésus lui-même est le chemin ! Tout au long de sa vie il nous a montré comment vivre chacune des béatitudes. Jésus aime chacun de vous, chacun de nous, avec un amour infini ! Par sa mort sur la croix et sa résurrection, il a attesté de sa miséricorde sans limite, il nous a donné le salut et ouvert pour nous le chemin de la vie nouvelle.

Si nous acceptons son amour et son salut, si nous contemplons Jésus dans sa propre pauvreté, sa pureté de cœur, et sa miséricorde, nous réaliserons combien notre vocation chrétienne est belle, et nous n’hésiterons pas à demander au Seigneur la grâce de l’imiter. Je vous invite juste à faire cela. « N’ayez pas peur du Christ ! Il n’enlève rien, et il vous donne tout » (Benoît XVI).

Chers frères et sœurs, saint Jean, écrivant aux jeunes, leur disait : « Vous êtes forts, la parole de Dieu demeure en vous, vous avez vaincu le Mauvais » (1 Jn 2, 14). Les jeunes veulent vivre des expériences intenses ! Je vous lance un défi : Dites ‘non’ à une culture du provisoire, du superficiel, du jetable ; ‘non’ à une culture qui prétend que vous n’êtes pas forts, que vous n’êtes pas capables de relever de grand challenges dans votre vie ! Pense grand ! Comme le disait le bienheureux Pier Giorgio Frassati : « Vivre sans la foi, sans un patrimoine à défendre, sans soutenir par une lutte de tous les instants la vérité : ce n’est pas vivre. C’est vivoter. Nous ne devons jamais vivoter, mais bien vivre ».

Puisse la Vierge Marie dont toutes les générations l’ont dites « bienheureuse » (cf. Luc 1, 48), intercéder pour vous, afin que vous puissiez éprouver cette joie qui est nouvelle, pure et intense, la joie que vous ne pouvez trouver qu’en Jésus. A chacun de vous, à vos familles, at à tous les jeunes des Pays-Bas, je vous accorde volontiers ma bénédiction en gage de joie et de paix.

François.

Brazil Pope Photo Gallery

Page Hierarchy: François message aux jeunes des Pays-Bas les 28-29 juin 2014